Rééducations – Accompagnement thérapeutique

Locomotion

Un petit garçon apprend la technique de canne avec une instructrice en locomotion.

La prise en charge en locomotion  s’adresse à toutes les personnes déficientes visuelles éprouvant une gêne dans leurs déplacements. Il s’agit de prises en charge individualisées tenant compte des besoins, de l’âge, du vécu, des capacités des personnes prises en charge… Un ensemble de techniques et de stratégies vont leur permettre de se déplacer avec aisance, en sécurité et de façon la plus autonome possible :

– Gestion des obstacles et des dénivellations, en utilisant si nécessaire une canne

– Gestion des traversées des rues, des plus simples aux plus complexes

– Découverte et compréhension de l’environnement, en se saisissant des informations indispensables au déplacement.

– Repérage et apprentissage de trajets en lieux connus et inconnus

– Orientation, prise de repères

Rééducation Basse Vision

Les orthoptistes de l’institut travaillent au sein des équipes pluridisciplinaires autour de 4 grandes missions :

Tableau de lettres utilisé par les médecins ophtalmologues pour contrôler la vue- Evaluation et quantification de la vision : l’examen de la vision fonctionnelle en particulier permet de déterminer si la déficience visuelle perturbe la vision dans la communication, la saisie de l’information, l’organisation du geste.

- Rééducation : l’objectif est de stimuler la fonction visuelle afin de limiter les effets négatifs de la malvoyance notamment sur les apprentissages scolaires, et pour les adultes,  dans le domaine professionnel.

Etude de moyens de compensation, que ce soit en matériel ou en techniques susceptibles d’aider les personnes à compenser leur déficience visuelle.

Recherche d’équipements optiques (aide optiques : loupes, monoculaires…) ou non optiques ( pupitre de lecture, grossissement de confort,lampes, filtres thérapeutiques, élairage ambiant…) et orientation vers un opticien spécialisé si besoin.

Un jeune homme se relaxe. Une personne a posPsychomotricité

La psychomotricienne de l’institut travaille sur les divers aspects de l’activité et de l’expression du corps (tonus, conscience du corps, équilibre, latéralisation, posture…), en se référant à une connaissance approfondie du développement psychomoteur et de la construction de la personnalité.

Le travail s’élabore autour de gymnastique douce, relaxation…

Aide à la Vie Journalière (AVJ)

Aide à la vie journalière : séance de cuisineL’Aide à la Vie Journalière permet d’aider la personne déficiente visuelle à acquérir, améliorer ou retrouver une autonomie personnelle.

Différents domaines sont abordés selon les besoins :

  • Indépendance à table : se verser à boire, couper sa viande, éplucher un fruit…
  • L’hygiène et les soins personnels : reconnaître ses vêtements, s’habiller, se couper les ongles…
  • Les activités culinaires : verser un liquide chaud, beurrer des tartines, éplucher et couper des fruits…
  • Les activités de la vie en société : faire ses courses, reconnaître la monnaie, téléphoner…

Accompagnement médical

Opthalomologiste, pédiatre, psychiatre et médecin généraliste aidés par l ’équipe para-médicale assurent le suivi des enfants, des jeunes et des adultes. Ils sont à la disposition des familles et des usagers pour écouter, expliquer, conseiller, coordonner les différentes actions et assurer les soins réguliers.

Une surveillance médicale et des soins appropriés portent plus particulièrement sur l’état visuel et ses conséquences sur le développement des personnes.

Le suivi médical concerne également les déficiences associées.

Accompagnement psychologique

Un accompagnement et un soutien psychologique individuel et/ou en groupe est également proposé, suivant la demande ou l’indication posée.

Les commentaires sont fermés.