Accordeur de piano

Le métier d’accordeur de piano

personne en train d'accorder un pianoL’accordeur de piano peut être amené à travailler dans 3 domaines : l’accord et la stabilisation de l’instrument, le positionnement et le réglage des différentes pièces de mécanique, et la petite maintenance du piano.

Ses connaissances techniques et ses savoirs faire lui permettent de travailler en atelier, en magasin et en clientèle.

Ses compétences sont précieuses dans le domaine du conseil et de la vente.

La formation

  • Période d’admission permettant de tester les aptitudes à communiquer, le niveau scolaire, les aptitudes manuelles et le niveau de vitesse de lecture en braille pour les non voyants. Si le niveau est insuffisant pour entrer directement en formation, une année de remise à niveau peut être proposée.
  • CAP en 3 ans : diplôme de niveau V du Ministère de l’Education Nationale
  • Formation générale, culture professionnelle
    • Histoire de l’instrument, des styles et musicologie
    • Initiation à l’organologie
    • Acoustique
    • Formation musicale et pratique instrumentale
    • Arts appliqués (optionnel pour ce diplôme)
    • Dessin technique (optionnel pour ce diplôme)
    • Informatique bureautique
    • Initiation aux techniques du son (systèmes MIDI, enregistrement et sonorisation des instruments)
    • Communication et relation clientèle
    • Connaissance de l’entreprise : fonctions exercées – marché des instruments – notions de charges, recettes, marges…
    • Enseignement général : français – mathématiques – anglais – EPS
  • Formation technique, atelier
    • Technologie :
      • Connaissance des marques
      • Anatomie du piano : structure harmonique
      • Fabrication : principes de facture et évolutions des techniques
      • Fonctionnement : cinématique et réglage du mécanisme –  dysfonctionnements solutions
      • Gestion du travail
      • Accord et acoustique du piano : gammes, intervalles, tempéraments, procédures d’accord et principe d’harmonisation
      • L’outillage professionnel
    • Pratique en atelier :
      • Techniques d’accord et acoustique de l’instrument : procédures d’accord, initiation à l’harmonisation
      • Réglage de mécaniques et du clavier : recherche de cotes – réglages dissociés par opérations – réglage complet de l’instrument
      • Maintenance et réparations : diagnostic de panne – remplacement de cordes, ressorts, axes, peaux, feutres, manches de marteau – ponçage de marteaux. Pose de système Silent et de contrôle hydrométrique.
  • Périodes d’application en entreprise de 12 semaines en 2ème et 3ème année
  • Techniques spécifiques (à définir) :
    • Basse vision pour stimuler les possibilités visuelles
    • Locomotion pour l’apprentissage des techniques palliatives dans les déplacements

Les aptitudes

Le candidat à cette formation doit avoir :

  • de l’adresse dans la pratique d’activités manuelles
  • un bon niveau de concentration
  • un goût pour la musique, la pratique d’un instrument
  • le sens des responsabilités
  • des qualités relationnelles, le sens du commerce et du service
  • des capacités d’adaptation aux situations nouvelles et inattendues

Les commentaires sont fermés.