Enseignement

Une petite fille travaille sur un oriinateur.La scolarité d’un enfant déficient visuel ne se résume à la simple alternative : suivre sa scolarité en intégration scolaire ou dans un établissement spécialisé. Entre les deux, d’autres possibilités existent…

Il s’agit alors de mettre en place des modalités et des organisations pédagogiques et éducatives diversifiées, susceptibles de pouvoir s’adapter aux différentes situations des enfants et des jeunes.

Intégration individuelle avec suivis pédagogiques

Pour des enfants scolarisés de la maternelle au lycée qui :

  • maîtrisent  les techniques spécifiques
  • n’ont pas de difficultés d’ordre cognitif
  • ont une autonomie correspondant à leur âge dans les actes de la vie quotidienne
  • n’ont pas de difficultés sur le plan de la socialisation

Un enfant apprend à lire Objectif principal : permettre à ces élèves de poursuivre une scolarité en milieu ordinaire par l’introduction d’apprentissages spécifiques à la déficience visuelle compte tenu de leurs besoins,  une vigilance face aux difficultés qui pourraient surgir et l’apport de supports pédagogiques adaptés

Moyens : au moins, un suivi pédagogique hebdomadaire sur le lieu de scolarisation :

  • pour les élèves scolarisés en maternelle et élémentaire : au sein de la classe
  • pour les élèves scolarisés en collège et lycée : sur des temps d’étude.

Le suivi pédagogique est assuré par un enseignant spécialisé et se veut être transversal. Il est l’occasion pour l’élève déficient visuel de faire le point des difficultés rencontrées dans sa scolarité au niveau des apprentissages scolaires, de l’utilisation des supports adaptés, de l’emploi des techniques spécifiques, de la logistique et de son intégration sociale.

Intégration individuelle avec suivi et soutien pédagogiques

Des enfants travaillent à leur table de classe.Pour des enfants scolarisés de la maternelle au lycée qui :

  • maîtrisent  les techniques spécifiques
  • n’ont pas de difficultés d’ordre cognitif mais rencontrent des difficultés dans une matière précise
  • Ont une autonomie correspondant à leur âge dans les actes de la vie quotidienne
  • n’ont pas de difficultés sur le plan de la socialisation

Objectif principal : permettre à ces élèves de poursuivre une scolarité en milieu ordinaire par l’introduction d’apprentissages spécifiques à la déficience visuelle compte tenu de leurs besoins,  une vigilance face aux difficultés qui pourraient surgir et l’apport de supports pédagogiques adaptés; leur donner les moyens de surmonter les difficultés d’apprentissage dans une matière d’enseignement spécifique

Moyens : au moins, un suivi pédagogique hebdomadaire sur le lieu de scolarisation :

– pour les élèves scolarisés en maternelle et élémentaire : au  sein     de la classe

– pour les élèves scolarisés en collège et lycée : sur des temps d’étude.

Le soutien pédagogique est assuré par un enseignant spécialisé et de surcroit, enseignant de la matière concernée. Ce temps est un temps de remédiation pendant lequel l’enseignant spécialisé fait appel à une pédagogie adaptée aux élèves déficients visuels.

Intégration individuelle et regroupements

Affiche colorée collée sur la porte de la salle de regroupement pour l'école primaire à l'IJA

Pour des enfants scolarisés en maternelle et en primaire qui :

  • ne maîtrisent pas les techniques spécifiques
  • ont besoin de renforcer les bases d’apprentissages en tenant compte de la déficience visuelle
  • ont besoin ponctuellement d’un accompagnement éducatif sur temps péri-scolaires

Objectif principal : permettre à ces élèves de poursuivre une scolarité en milieu ordinaire par l’acquisition de techniques spécifiques et l’apprentissage d’une méthodologie de travail qui tienne compte de leur déficience visuelle

Moyens : temps de regroupement pédagogique :

  • Pour le Tarn : Mardi et mercredi matins
  • Pour la Haute-Garonne : lundi matin, mercredi matin, jeudi toute la journée

Ces temps sont aussi l’occasion de suivre une rééducation ou à un suivi thérapeutique et le moyen pour des élèves déficients visuels scolarisés en milieu ordinaire de rencontrer d’autres enfants qui vivent la même situation qu’eux.

Intégration individuelle dans le cadre d’une équipe ressources collège ou lycée :

Pour  des jeunes collégiens ou lycéens qui :

  • Un jeune lit un texte en brailleManquent d’autonomie au quotidien
  • Ne maîtrisent pas les techniques spécifiques ou ont une lenteur d’acquisition
  • N’ont pas de soucis cognitifs importants et on le niveau scolaire requis(jusqu’à 2 ans de retard)
  • Ont subi une baisse importante d’acuité visuelle ou qui ont perdu la vue récemment

Objectifs : leur permettre une intégration individuelle avec un accompagnement de proximité pour qu’ils puissent acquérir l’autonomie (sur le plan scolaire et social) dont ils ont besoin.

 Moyens :

  • un lieu ressources situé au sein du collège Anatole France et du lycée Berthelot à Toulouse sur lequel, sur des temps d’études ou d’aménagement d’emploi du temps, les élèves travaillent les techniques spécifiques (braille, utilisation outil informatique, prise de notes, lecture et analyse des dessins en relief, tracés en géométrie…)
  • participation, suivant les besoins, à  des cours notamment lors de manipulation (SVT, Géométrie)
  • rééducations assurées depuis ce lieu (locomotion et basse vision)
  • actions éducatives et socio-culturelles dans le cadre de projets concertés en lien avec la vie scolaire du collège.
  • lien pédagogique au quotidien entre les  équipes (collège Anatole, lycée Berthelot et IJA)

Scolarisation en classes adaptées

Un petit garçon s'entraîne à écrire en braille sur une machine Perkins.Pour des enfants et adolescents déficients visuels avec troubles associés (de la personnalité ou troubles massifs du comportement) qui ne peuvent suivre le rythme scolaire dans un groupe classe important :

  • jeunes  mobilisables sur des apprentissages de type scolaire et qui ont acquis une certaine autonomie au plan de la vie quotidienne.
  • adolescents de 12 à 16 ans dont l’intégration dans un établissement scolaire n’est pas envisageable du fait d’un niveau scolaire qui n’est pas en rapport avec l’âge.

Objectif : mobiliser et développer le désir d’apprendre sur le chemin de la lecture et de l ’écriture, trouver un plaisir à manipuler des symboles, produire des traces écrites, travailler en mathématiques à partir de situations concrètes susceptibles d ’être transposées (gestion courses, atelier production); structurer l ’espace et le temps, travailler des techniques corporelles  (EPS, piscine, judo, poney) et manuelles.

Les commentaires sont fermés.