conditions d’accès

Qui accueillons-nous ?

Des enfants, des adolescents et des adultes aveugles ou amblyopes dont la vision du meilleur œil après correction n’excède pas 4/10ème tout en tenant compte de l’altération du champ visuel, de la vision périphérique ou centrale et de l’utilisation des possibilités visuelles.

Comment ?

L’accueil et l’accompagnement par l’Institut de personnes présentant un handicap visuel n’est possible que sur orientation d’une Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Avec quel financement ?

La prise en charge des frais de soins, d’éducation, d’enseignement, de formation et d’hébergement est assurée à 100% par les caisses d’assurance maladie.

Avec quels professionnels ?

Les professionnels de l’Institut ont développé des compétences professionnelles qui ont fait la preuve de leur pertinence et de leur intérêt auprès des enfants et des jeunes présentant une déficience visuelle. Ces compétences se sont élaborées, construites et capitalisées dans le champ de l’éducation des jeunes aveugles ou amblyopes.
Dans ce champ, les professionnels ont fait la preuve de leur capacité à s’adapter aux évolutions de la société, en garantissant :

  • une prise en charge adaptée pour des enfants et jeunes présentant des handicaps associés
  • une mise à disposition de plate-forme de services dans le cadre de l’intégration scolaire, de la formation et de l’insertion professionnelle

au travers d’une dynamique d’équipes pluridisciplinaires associant les fonctions pédagogique, éducative, thérapeutique et de soin, ainsi que les fonctions d’adaptation, de compensation et d’accompagnement.

Cette pluridisciplinarité est effective sur chacune des 3 unités de l’Institut que sont l’unité d’Intégration, l’unité Educative et Thérapeutique et le Pôle Formation.

Selon quelles modalités ?

L’arrêté préfectoral du 31 juillet 1990 précise pour le CESDV les conditions de mises en œuvre de notre agrément sur le plan des services et sections agréés, en fixe les modalités et capacités d’accueil :

  • Les services en mode ambulatoire
    • Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP) : 3 places.
    • Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS) : 10 places. Une extension de 25 places est en cours
  • Les sections en demi-internat ou internat
    • Section d’éducation et d’enseignement spécialisés (SEES) : 13 places en demi-internat, 27 en internat.
    • Section d’éducation pour les jeunes déficients visuels avec handicaps associés (SEDVHA) : 5 places en demi-internat, 15 en internat.
    • Section de première formation professionnelle (SPFP) : 5 places en demi-internat, 13 en internat.
    • Section de rééducation professionnelle pour adultes (SRPA) : 14 places avec ou sans hébergement.

 

L’arrêté préfectoral du 31 juillet 1990 précise pour le CESDV les conditions de mises en œuvre de notre agrément sur le plan des services et sections agréés, en fixe les modalités et capacités d’accueil :

Les services en mode ambulatoire

Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP) : 3 places.

Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS) : 10 places.

Une extension de 25 places est en cours

 

Les sections en ½ internat ou internat

Section d’éducation et d’enseignement spécialisés (SEES) : 13 places en ½ internat, 27 en internat.

Section d’éducation pour les jeunes déficients visuels avec handicaps associés (SEDVHA) : 5 places en ½ internat, 15 en internat.

Section de première formation professionnelle (SPFP) : 5 places en ½ internat, 13 en internat.

Section de rééducation professionnelle pour adultes (SRPA) : 14 places avec ou sans hébergement.

Les commentaires sont fermés.